Rustha Luna Pozzi-Escot est une artiste franco-péruvienne née à Lima en 1973. Elle s’intéresse à la spécificité de l’identité féminine. Sculpteur de formation, elle utilise également d’autres médiums comme la photographie, la vidéo ou la couture et des matériaux variés comme la résine ou la laine. Elle tisse alors des liens entre l’image et des savoir-faire tels la broderie, le tricot, le tissage ou encore les techniques de modelage, et joue avec les représentations de sa propre personne. Son corps devient le motif d’une mise en scène questionnant l’identité culturelle, la place de la femme dans la société et son statut. De ces appropriations d’images et de symboles liés à la femme, né un regard non-conformiste et non convenu sur les questions de genre. Rustha Luna Pozzi-Escot est à l’initiative du projet ROPA, (vêtement en espagnol) où depuis 2011, elle organise des ateliers et invite le public, gratuitement, à créer des sculptures textiles avec des vêtements usagés.

Diplômée de l’Université Pontificale catholique du Pérou-PUCP en sculpture (1996) et de l’École des Beaux-Arts TALM-LE MANS (2004). En 2006, elle termine le Master en lettres et sciences humaines, mention Arts à finalité de recherche à l’Université de Bordeaux Michel Montaigne. Actuellement elle enseigne à la Faculté d’art et design de l’Université Catholique Pontificale de Lima au Pérou (PUCP) et elle est doctorante en histoire de l’art contemporain à l’Université de Pau et des pays de l’Adour, laboratoire ITEM.